application despionnage iphone 5 Instalar keylogger no android source Logiciel espion Espionner iphone 4 jailbreak Espionner un telephone portable free Comment espionner Cell phone Logiciel Medical plaza mobile surveillance Espionner pc portable Telecharger logiciel Iphone front camera spy Telecharger logiciel Logiciel espion Camera de Application espion Application espion pour nokia c3 Best iphone spy apps review Logiciel Telephone portable espion logiciel Acheter un continue reading read more Iphone 5s spy text messages Liste logiciel espion pour telephone portable go here Logiciel espion mobile sans installation Comment espionner les sms d une personne Application android Video surveillance application for the macintosh Camera de Téléphone portable transformé en micro espion Espionner mon iphone Mobile keylogger for nokia Keylogger para android youtube Logiciel espion windows Comment faire pour espionner quelqu un Telephone Application despionnage pour iphone 6 go here localizar a una persona por su movil gratis come leggere
Agora-SHS Ateliers gouvernance et recherche Appliquée
Nouméa, vendredi 22 juin 2018
   

Sciences Sociales Nouvelle Calédonie Sciences Humaines
 
Retour


Livret programme AGORA-2

20-22 Octobre 2009(Nouméa, Centre IRD, Anse Vata)


  • Etat des lieux sur les recherches SHS conduites par l’Anglonésie du Pacifique à propos de la Franconésie du Pacifique. Pour un nouveau dialogue.

Social science Research in the French-speaking Pacific (Franconesia) : State of the Art of the Anglophone Pacific viewpoints (Anglonesia). Towards a new dialogue.


I. Introduction : historique
II. Programme : intitulé des sessions, noms des intervenants
III. Annuaire : présentation détaillée des chercheurs anglophones et de leurs programmes


AGORA-2

I. Introduction : historique

Ce livret constitue à la fois un programme pour les journées consacrées au colloque Agora-2 (voir la IIe partie) et une première base de données sur les recherches anglophones en cours (voir la IIIe partie), à destination des étudiants et chercheurs, francophones et anglophones. Cette base de données sera présentée également sur le site déjà ouvert http://agora.univ-nc.nc [1], et elle sera enrichie des présentations et discussions offertes pendant le colloque.

*

Un réseau des chercheurs de la Nouvelle-Calédonie, émanant de nombreuses institutions et associations de Nouvelle-Calédonie concernées par le domaine des sciences humaines et sociales (SHS), avait organisé en avril 2006 des « ateliers : gouvernance et recherche appliquée », d’où le sigle AGORA, et publié un Livre Blanc des recherches SHS en Nouvelle-Calédonie (Nouméa, GNC et IRD, 2007 [2] ; on y trouvera la liste des institutions et associations fondatrices du réseau dont l’UNC [3], l’IAC, l’ADCK, l’IRD [4], le Département [aujourd’hui Institut] d’archéologie de la Nouvelle-Calédonie, le Service des Archives de Nouvelle-Calédonie, etc.). Ce Livre Blanc, tout en étant centré sur la Nouvelle-Calédonie, a vocation d’ouvrir aux problématiques des différents territoires de toute la Franconésie.

L’étape suivante que j’avais suggérée, et qui fut annoncée en 2007 par le comité scientifique du réseau [5], consiste à rassembler les données sur les recherches conduites par les partenaires anglophones de la région qui travaillent sur des questions sociales de la Nouvelle-Calédonie, de Polynésie française et de Wallis-et-Futuna, afin de faire émerger les points de convergence et donc les programmes communs possibles entre la recherche francophone et la recherche anglophone sur la Franconésie. C’est le but de ce colloque, et c’est pourquoi son intitulé bref est « AGORA-2 ». Les résultats seront engrangés sur le site dédié. Une étape suivante devra intégrer une réflexion sur le Vanuatu, qui relève linguistiquement des deux ensembles, et qu’on pourra déjà amorcer pendant ces journées.

*

Ce colloque bénéficie du soutien du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie (GNC), et du Secrétariat Permanent pour le Pacifique (SPP) du Ministère français des Affaires Etrangères et Européennes. Le GNC, représenté par le Membre du gouvernement chargé alors de la recherche et de l’éducation (M. Charles Washetine), avait demandé et obtenu en 2007 le soutien du SPP, en même temps qu’il accordait son propre soutien . Le GNC de la présente législature a renouvelé son soutien. Un grand merci au GNC et au SPP pour avoir cru d’emblée en l’utilité de ce projet, et à l’IRD, Centre de Noumea, qui a bien voulu accueillir ce colloque, comme il l’avait fait pour AGORA-1 [6].

L’appel à contributions, en direction de nos collègues de l’Anglonésie, a été lancé en 2007 et 2008 sur toutes les listes internationales SHS [7]. Les réponses ont approché la trentaine. Une fois les dates choisies, certains n’ont pu intégrer cet emploi du temps ou ont eu, à la dernière minute, des empêchements majeurs. Mais une vingtaine de nos collègues ont pu concrétiser leur intention de participer et leurs présentations constituent le programme ci-dessous. Ceux qui n’ont pas pu venir ont accepté de nous envoyer une page de présentation. Ils apparaissent ainsi avec les autres dans la IIIe partie, laquelle établit ainsi le premier annuaire disponible de la recherche anglophone du Pacifique sur la Franconésie du Pacifique.

*

Agora-2 consiste donc en une présentation des thèmes et programmes précis de travail, récents, actuels et futurs proches, les méthodes employées, les objectifs poursuivis. Il ne s’agit pas de démonstration sur un point particulier, et le résultat de ce colloque constituera une base de données, qui sera accessible en ligne et sous forme papier, dans laquelle collègues et étudiants des deux aires linguistiques pourront trouver des contacts et des idées de nouvelles collaborations.

De ce point de vue, Agora-2 s’inscrit dans la vision que promeuvent le SPP et nous-mêmes au laboratoire CREDO (CNRS, EHESS et U de Provence) [8], c’est-à-dire de contribuer le plus possible au dialogue entre chercheurs des deux aires, et donc de renforcer l’insertion régionale —dans le bassin Pacifique— des étudiants et chercheurs de la Franconésie.

*

Un mot sur ces termes, « Anglonésie » et « Franconésie », encore récemment inconnus mais qui commencent à être plus souvent employés. Ils offrent l’avantage de souligner la situation linguistique et politique, de façon plus brève qu’en parlant des « Pays et Territoires anglophones / francophones du Pacifique ». D’autre part, les appellations juridiques françaises sont complexes. Il n’y a plus une appellation commune, comme « territoires d’outre-mer » (disparue) ou « pays d’outre-mer » (sans statut juridique). La Nouvelle-Calédonie est une « communauté sui generis » spécifiquement régie par une partie de la Constitution française (Titre XIII). La Polynésie française et Wallis-et-Futuna font partie des « Collectivités d’outre-mer » (COM) de la France ; de plus, dans cet ensemble, seule la Polynésie française fut nommée un « pays d’outre-mer » par la loi organique de 2004, même si le Conseil constitutionnel a précisé que cette appellation n’avait « aucun effet de droit » [9].

Il est donc plus commode de parler de l’Anglonésie et de la Franconésie. Ces appellations furent évoquées par notre regretté collègue historien et politologue du Pacifique, Jean Chesneaux dans un article de fond sur le Pacifique, en 1986 [10]. Il indiquait que certains Français ou francophones (sans autres précisions) avaient prononcé le mot « Anglonésie » lors des tensions des années 1980 entre la France et les pays anglophones de la région. Lui-même, par symétrie, a évoqué dans son article la « Franconésie », proposant ce terme pour désigner l’aire d’influence française.

Nous reprenons ces termes, mais en y voyant d’abord une étiquette sur les aires linguistiques. Car aujourd’hui que les sources de tension anciennes (essais nucléaires etc.) ont heureusement disparu, la tâche principale pour faire progresser le dialogue entre tous les chercheurs du Pacifique est de surmonter la barrière linguistique (anglais/français) léguée par d’anciens partages coloniaux.

Plusieurs manifestations dans le domaine des SHS, toutes soutenues par le SPP, sont déjà allées dans ce sens, avec notre collaboration : rencontre des Présidents des Universités de la Franconésie (UNC et UPF) avec le Président de l’University of the South Pacific (USP), accueil par la USP d’un colloque rassemblant francophones et anglophones, archéologues, linguistes, anthropologues et historiens, pour réfléchir ensemble à la reformulation des enseignements concernant l’unité et la diversité des peuples du Pacifique (actes en préparation) [11], programmes historiques communs France-Nouvelle-Zélande (U of Auckland) et France-Australie (ANU) sur les premières rencontres entre populations du Pacifique et Européens (Anglais et Français) [12], etc.

Le colloque Agora-2 est une étape supplémentaire importante sur cette route. C’est la première fois en effet que la recherche anglonésienne sur la Franconésie est conviée à se rassembler et à exposer l’état des lieux de ses travaux. Merci à tous ces collègues d’avoir accepté cette invitation.

Serge Tcherkézoff
serge@pacific-credo.fr


[1] L’adresse ne comporte pas les habituels « www. », à la différence du site indiqué en note 2 ci-dessous. Un grand merci à Richard Cagnasso, du Vice-Rectorat de la Nouvelle-Calédonie, qui fut mon collègue à l’EHESS-CNRS avant même de venir en Nouvelle-Calédonie, et qui assure bénévolement le rôle de webmestre pour notre réseau Agora.
[2] GNC=Gouvernement de Nouvelle-Calédonie. Le gouvernement d’alors m’avait demandé d’animer ces ateliers et de présider le réseau. Ce livre est accessible en ligne sur le site Agora :
http://agora.univ-nc.nc (voir première page, colonne gauche), ou aller directement à :
http://agora.univ-nc.nc/index.php?option=com_content&task=view&id=18&Itemid=39
[3] Voir http://www.univ-nc.nc/AGORA.html
[4 Voir http://www.documentation.ird.fr/fdi/notice.php?ninv=fdi:010045831
[5] Voir par exemple : http://segate.sunet.se/cgi-bin/wa?A3=ind0902&L=ESFO-L&E=quoted-printable&P=14657&B=--&T=text%2Fplain;%20charset=WINDOWS-1252.
[6] Un grand merci spécialement à Mina Vilayleck, responsable de la communication au Centre IRD, et qui a fait bien plus que la communication, en traitant également toute la logistique (voyages, hébergement, etc.), avec l’aide de Cyrielle Katjawan, qui fut stagiaire pendant une partie de la préparation, de Elisabeth Mimisoa qui assure le Secrétariat de la direction du centre, et de Fabrice Colin, le directeur du Centre. Merci à tous pour leur aide précieuse.
[7] Voir note 5 ci-dessus.
[8] Voir www.pacific-credo.fr.
[9] En droit, la Polynésie française est donc seulement une COM (merci à Semir Al Wardi pour cette précision). Voir les statuts de l’Outre-mer français dans divers articles en ligne : http://wapedia.mobi/fr/France_d’outre-mer, http://fr.wikipedia.org/wiki/Pays_d’outre-mer, http://fr.wikipedia.org/wiki/Collectivité_d’outre-mer.
[10] Jean Chesneaux, « Grandes puissances et micro-états dans le Pacifique.
[11] Nous avions collaboré étroitement avec l’Ambassade de France à Suva, et ses Conseillers de coopération culturelle, d’abord Alain Nicolas, puis Pascal Dayez-Burgeon. Ce dernier, en ouvrant le colloque à USP, en décembre 2008, a insisté particulièrement sur ce dialogue et a utilisé lui aussi les termes d’Anglonésie et de Franconésie.
[12] Voir le récent ouvrage Oceanic Encounters, publié à l’ANU (accessible en ligne à : http://epress.anu.edu.au/oceanic_encounters_citation.html) et d’autres travaux sur http://www.pacific-credo.fr/index.php?page=publications-11&hl=fr


II. Programme :

Horaires des interventions des 20-22 octobre

Programme des JOURNEES DES 20-22 OCTOBRE

Note : Le nom de chaque présentateur est suivi d’une indication très brève du ou des thèmes de son intervention. On se reportera à la IIIe partie (ANNUAIRE) pour trouver les détails de la présentation et des autres travaux de ce chercheur (dans cette IIIe partie, les noms sont présentés en ordre alphabétique ; la liste inclut les participants et ceux qui avaient répondu à l’appel mais qui n’ont pas pu venir)

Session 1 : Archéologie et Histoire

1.1. Archéologie
1.2. Histoire coloniale
1.3. Histoire et santé mentale

Session 2 : Société et environnement

Session 3 : - Langues, Litérature et l’expression (orale, écrite) du changement socio-culturel

Session 4 –Société et Politique : développement, réseaux et place des femmes, questions de gouvernance locale, relations internationales

4.1. Développement
4.2. Réseaux et place des femmes
4.3. Gouvernance et relations internationales








 
Colloques AGORA Agora manifestations scientifiques

Accueil | Agora-SHS | Colloques | Actualités | Liens | Contact | Réalisation GD | AGORA-SHS © 2018